Bushka

L ‚effet thérapeutique du cannabis sur la maladie de Crohn confirmé

Bushka Bryndova, 18.11.2005

La première étude indépendante des effets thérapeutiques du cannabis sur cette maladie inflammatoire d’intestin appelé la maladie de Crohn (Morbus Crohn) vient d’être conclue. Elle confirme les résultats d’une recherche récente faite par des scientifiques britanniques, qui ont établi l’existence d’un système fonctionnel d’endocannabinoïdes dans le colon et ont trouvé que les cannabinoïdes étaient impliqués dans le rétablissement de la muqueuse intestinale.

L’étude faite par la Society of Cannabis Clinicians de Californie vient d’être publiée dans le numéro d’automne du journal médical O’Shaughnessy’s: The Journal of Cannabis in Clinical Practice.

Douze patients souffrant de la maladie de Crohn ont participé à cette étude qui examinait les changements subjectifs des symptômes des patients après l’usage du cannabis. Suivant les auteurs de l’étude dans tous les signes et symptômes évalués, les patients ont décrit des améliorations marquées après avoir utilisé le cannabis. Cannabis a eu des effets bénéfiques pour leur appétit, douleur, nausée, vomissements, fatigue, activité et dépression. Les patients ont également rapporté que l’usage du cannabis les a fait prendre du poids, qu’ils avaient moins de selles par jour et leurs crises aiguës étaient moins sévères et moins fréquentes. En même temps, l’usage du cannabis a été associé avec une réduction d’utilisation des médicaments classiques chez les patients.

Quelques témoignages sur la thérapie par cannabis des patients participant à la recherche :

„Ca soulage terriblement aux symptômes de la maladie de Crohn.“

„C’est le meilleur stimulant d’appétit, il a un effet très calmant.“

„Cannabis m’apporte un soulagement sans me mettre hors de service ou sans avoir de mauvais effets collatéraux comme c’était le cas avec des stéroïdes.“

„Pendant des années j’ai lutté contre l’addiction aux opiacées à cause d’une pancréatite chronique – mais le cannabis me permet de contrôler ma douleur sans pourtant être esclave des opiacées.“

„Marinol irritait mon estomac – avec le cannabis je ne suis ni malade ni constipé et je n’ai pas envie de vomir.“

Source : NORML

 

Real time web analytics, Wordpress visitor counter, Wordpress visitor tracking

cbd